rdsm

Mesure du Débit de Pointe

La mesure du débit (expiratoire) de pointe ou le peak flow est un test courant dans la médecine générale. La mesure du débit de pointe est les plus souvent utilisée pour le diagnostic et le suivi de l'asthme.

Le débitmètre de pointe est un appareil mécanique dans lequel le patient souffle Par la force de l'expiration, un indicateur est poussé vers l'arrière: le plus loin il est poussé, le plus grande l'expiration.

Afin de pouvoir comparer les résultats des différentes mesures, c'est important que le débit de pointe soit toujours mesuré avec le même débitmètre.

Sur le marché existent différents modèles de débitmètre. L'appareil le plus utilisé est le débitmètre 'Wright'.

debitmetre de pointe
un débitmètre de pointe

La mesure du débit de pointe est un test simple et bon marché, mais il y a des limitations importantes.

Limitations de la Mesure du Débit Expiratoire de Pointe

Un débitmètre mesure par définition qu'un seul paramètre. Le débit de pointe est un paramètre qui, chez des patients sains, peut varier significativement entre les mesures et qui est fort dépendant de l'effort du patient.

La mesure du débit de pointe est le plus souvent utilisée pour le diagnostic et le suivi d'asthme. Pour cette indication la mesure du débit de pointe est acceptable mais limitée et à condition qu'on puisse faire différentes mesures à différents moments. La variation naturelle du peak flow a comme conséquence qu'une mesure isolée a peu de valeur.

Il y peu de temps encore le débit de pointe était aussi mesuré pour le diagnostic et le suivi de la BPCO, mais pour cette pathologie, le débit de pointe n'est pas apte! Dans la BPCO, le débit de pointe ne baisse que dans les cas graves. Les autres paramètres de la fonction pulmonaire diminueront au moment que le patient soufrera de signes cliniques. La BPCO est une maladie à dépister et traiter très tôt.

COPD
Voici les courbes de deux différents patients obstructives.
Même si la courbe noire nous montre clairement des signes d'une obstruction, le débit de pointe reste quand même complètement normal.
La courbe rouge vient d'un patient BPCO classe II (GOLD), mais montre néanmoins un débit de pointe de 75% de la valeur théorique, ce qui est quasi normal.
Ce cas vous montre qu'avec seulement la mesure du débit de pointe, vous n'auriez jamais diagnistiqué ce patient comme BPCO stade II.

Les critères GOLD ne tiennent pas compte du débit expiratoire de pointe pour juger la sévérité de la BPCO.

Le volume expiré dans la première seconde (VEMS) et l'indice de Tiffeneau sont des paramètres plus aptes pour juger la sévérité de la BPCO.

Exécution de la Mesure du Débit de Pointe

Pour la mesure du débit de pointe, le patient doit être assis bien droit ou rester debout.

Il inspire à fond, prend le débitmètre en bouche et expire le plus fort et le plus vite possible. Ce n'est pas nécessaire d'expirer le plus longtemps possible, contrairement à ce qu'on fait pendant le test de spirométrie. Une expiration d'une seconde suffit.

Le test doit être répété au moins trois fois et la valeur la plus élevée est retenue.

Le débit de pointe est comparé aux valeurs théoriques - ou encore mieux - à la meilleure valeur personnelle du patient.

Les valeurs prédites sont dépendantes du sexe, de l'âge, de la taille et de l'origine ethnique du patient.