rdsm

Tests de Spirométrie

La spirométrie est un des tests de la fonction pulmonaire. Le test de spirométrie le plus important est la CVF (Capacité Vitale Forcée).
Les autres tests de spirométrie sont la CV (Capacité Vitale ou Capacité Vitale Lente) et la VMM (Ventilation Maximale par Minute).

La Capacité Vitale Forcée

Exécution

Afin d'obtenir des résultats fiables, une bonne préparation du test est d'une importance cruciale. C'est indispensable d'expliquer le manœuvre très clairement au patient. Idéalement le patient respire à l’aise dans l’appareil durant vos explications afin qu'il puisse voir sa courbe débit/volume sur l'écran en temps réel.

La CVF est une expiration forcée. Le patient est assis et garde son dos droit durant le manœuvre.
Le pince-nez n'est pas obligatoire mais recommandé.
C'est très important que les lèvres enferment bien l’embout du spiromètre, pour qu'il n’y ait pas de fuites.

Si le spiromètre le permet le patient respire calmement dans le spiromètre. Au moment que le patient et l'appareil sont prêts, le patient inspire, profondément afin de remplir ses poumons à fond, et expire après le plus fort et le plus vite possible tout l'air de ses poumons dans le spiromètre.

Selon les normes ATS (American Thoracic Society) la durée de l’expiration devrait être au moins 6 secondes, ce qui est très difficile pour un patient sain. C'est la raison pourquoi la plupart des spiromètres acceptent une expiration de 3 secondes.

Ensuite le patient inspire complètement et forcé afin d’obtenir la courbe inspiratoire.

Les résultats de la spirométrie sont comparés aux valeurs théoriques ou prédites, qui eux sont calculés en partant de l'âge, du sexe, de la taille et du groupe ethnique du patient.

Un bon  spiromètre vous offre deux courbes: la courbe volume-temps et la courbe débit-volume.

La courbe volume-temps expliquée

courbe volume temps

Pendant la première seconde du manoeuvre un patient sain expire environ 80% de sa CVF. On parle du VEMS (Volume Expiratoire Maximal par Seconde), un paramètre très important dans la spirométrie.

L'indice de Tiffeneau vous offre le rapport VEMS/CV (Capacité Vitale) en pourcentage. Chez un patient obstructif l'indice de Tiffeneau est en dessous de 70%.

Au moment que le VEMS et la CVF ont diminués et l'indice Tiffeneau est resté stable ou est même augmenté, ceci pourrait être suggestif pour une restriction du volume pulmonaire.

Après 6 secondes le paramètre VEM6 est atteint. Parfois on utilise le VEM6 au lieu de la CVF et le rapport VEMS/VEM6 au lieu du Tiffeneau.

L'Explication de la Courbe Débit/Volume

courbe débit volume

La courbe débit-volume démarre à zéro, au point d'intersection des axes x et y (débit = 0 et volume = 0). Le débit augmente très vite immédiatement après le départ du test de spirométrie, et doit atteindre son maximum dans les 100 millisecondes. Ce point est nommé le Débit Expiratoire de Pointe (DEP). Le DEP représente l'expiration d'air expirée des grandes voies aériennes.

Après le DEP la courbe est en ligne descende (le débit baisse) quoiqu'il y a plus de volume expiré. Après 25% de la CVF le point DEM75 (ou FEF25) est atteint : le débit ou le patient doit encore expirer 75% de la CVF.
A 50% de la CVF, le paramètre DEM50 est atteint et après 75% le DEM25 (ou FEF75).
Le paramètre DEM2575 est le débit expiratoire médian mesuré entre 25% et 75% de la CVF.

Le débit continue à décliner pour finalement atteindre zéro: la fin du test. Le point ou la courbe touche l'axe X est la CVF: la totalité du volume pulmonaire mobilisable est expirée (si le manoeuvre du test de spirométrie est bien fait!).

La morphologie de la courbe spirométrique est d'une importance énorme. C'est la première indication de la qualité du test: en regardant la morphologie de la courbe une personne entraînée peut immédiatement voir si le test de spirométrie a bien été exécuté par le patient.
Une courbe concave est très suggestive pour une obstruction bronchique.

 

La Capacité Vitale (lente)

Ce test de spirométrie ressemble la CVF. La différence est que l'expiration ou l'inspiration dans le spiromètre ne se font plus le plus vite possible. Le patient inspire d'abord à fond et expire après lentement tout l'air de ses poumons (Capacité Vitale Expiratoire) ou à l'inverse: il expire tout l'air de ses poumons et inspire lentement à fond (Capacité Vitale Inspiratoire).

Une différence entre la CV et la CVF peut indiquer un collapsus des petites voies aériennes pendant le test de spirométrie CVF.

Après un test de spirométrie il y a toujours de l'air restant dans les poumons, même si le sujet n'arrive plus à souffler d'air. Il s'agit du volume résiduel (VR). La Capacité Pulmonaire Totale (CPT) consiste donc de la (C)VF + du VR. C'est impossible de mesurer ce volume avec un spiromètre. Pour mesurer le VR des tests plus sophistiqués sont nécessaires, comme la méthode de dilution à l'hélium ou la pléthysmographie.

capacitévitale

La Ventilation Maximale par Minute

Ce test de spirométrie consiste d'inspirations et d'expirations profondes d'au moins 12 secondes.

Le test est peu pratiqué, c'est un test de spirométrie très fatiguant, même dangereux pour certains patients.  Les médecins de sport utilisent ce test de temps en temps chez leurs athlètes.