Indications et contre-indications

La spirométrie est utilisée pour diagnostiquer et surveiller les maladies pulmonaires.

Il s’agit généralement d’un test sûr, mais il existe certaines contre-indications.

Indications

Les indications les plus importantes pour effectuer une spirométrie sont:

  • démontrer la présence ou l'absence d'une maladie pulmonaire
  • déterminer la gravité d'une maladie pulmonaire
  • suivre une modification de la fonction pulmonaire en fonction du temps ou après traitement
  • le risque d'exposition professionnelle ou environnementale de certaines substances toxiques
  • le risque d'intervention chirurgicale qui influence la fonction pulmonaire
  • déterminer l'invalidité

Contre-indications

La spirométrie est un test sûr, mais il existe quelques contre-indications:

  • cracher du sang d'origine inconnue
  • pneumothorax
  • état cardiovasculaire instable
  • infarctus du myocarde récent
  • embolie pulmonaire récente
  • anévrisme thoracique, abdominal ou cérébral (peut se rompre sous l'effet d'une pression accrue lors d'une expiration forcée)
  • nausée, vomissement
  • chirurgie oculaire récente
  • chirurgie abdominale ou thoracique récente

Une infection aiguë des poumons ou des voies respiratoires n'est pas une contre-indication absolue, mais il est rarement utile d'effectuer une spirométrie dans ces cas en raison des modifications aiguës et temporaires des résultats.

Get it on Google Play

spiroconenct